Technique d’enregistrement

Quand nous utilisons une enregistreuse digitale pour capter un environnement sonore  (afin de capter l’ensemble des sons de l’environnement, des sons subtiles distants, et des sons de volume apparemment égale mais ou la source est située a différents distances de l’enregistreuse) il y a quelques considérations qui assurent un résultat de grande qualité.

La volume d’entrée devrait être ajustée pour éviter « peaking » (distortion haut volume). Quand les sons les plus forts dans l’environnement d’enregistrement sont présents baissez la volume d’entrée au plus haut niveau qui évite le « peaking ».

Le gain, si adjustable, est meilleur laissé haut pour des enregistrements d’un environnement sonore. Pour une entrevue, par contre, cela peut s’avérer utile d’utiliser le gain « automatique », ce qui rend les différents voix au même niveau de volume malgré leur position par rapport au microphone.

Des sons d’apparence inaudible a l’oreille « nue » peuvent  paraître assez fortement dans l’enregistrement. Ceci est résultat des microphones ultrasensibles et des circuits a haut gain. La proximité des sons (respiration, movement de papier, les doigts sur l’enregistreuse, etc.) peut avoir l’effet d’amplifier leur importance dans le paysage sonore. Essayez de positionner l’enregistreuse ou elle ne sera pas dérangée ou touchée, et essayez d’éviter même un vent léger puisque avec le dispositif anti-vent le son paraît comme un grondement sourd.

Certains sons et effets peuvent être éliminés de l’enregistrement, mais il y a souvent une logique au paysage sonore qui devient apparent quand un « morceau » est manquant. Une exemple sera la fréquence variable d’un moteur de voiture qui monte et descend graduellement et, tout d’un coup, une variation subite de la fréquence résultant de l’édition d’une partie de l’enregistrement originale.

Voici une bonne raison pour enregistrer la narration dans un environnement contrôlé. La voix peut ensuite être facilement ajouté sur une autre piste sonore puisqu’il n’y a pas de bruits ou humm avec la voix.

La plupart des enregistreuses offrent un choix de qualités d’enregistrement et de format: wav ou mp3 étant commun. Si l’enregistrement est destiné au Web la qualité mp3 est mieux pour accomoder la bande passante parfois limitée. Pour une qualité de CD utilisez wav ou autre format d’enregistrement haut qualité, augmentant les options d’édition aussi.

Voici quelques petites idées et suggestions. Tout est possible et l’experimentation est un enseignant formidable!

Surtout, Amusez-vous!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :